press | Nouvelles expérimentationss
17162
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-17162,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Nouvelles expérimentationss

Les nouvelles recherches de l’Université Complutense de Madrid menées en collaboration avec le groupe de recherche dirigé par le professeur Vega Álvarez de l’Université d’Oviedo confirment les dommages irréversibles que la lumière des écrans numériques peut produire dans les yeux.

Effets de l’exposition à lumière LED blanche des tablettes avec et sans filtre protecteur

On a réalisé des études structurelles et d’expression génique sur la rétine des rats normaux pigmentés divisés en 2 groupes.

MÉTHODOLOGIE :

Les cages des rats étaient entourées de 6 tablettes en vente dans le commerce qui s’allumaient pendant 16 heures et qui s’éteignaient pendant 8 heures par jour. L’expérience a été réalisée pendant 3 mois consécutifs.

RÉSULTATS :

GROUPE 1 : Exposé à lumière LED blanche sans Reticare

23 % de réduction des cellules de la rétine

GROUPE 2 : : Exposé à lumière LED blancheavec Reticare :

~ 0 % de réduction des cellules de la rétine

Les essais sur les animaux ssont souvent la référence de ce que nous pouvons anticiper chez l’homme.

Cette expérience a été réalisée dans les conditions les moins préjudiciables, car les animaux étaient jeunes, avec une rétine pigmentée analogue à celle d’un humain et on a utilisé des tablettes commercialisées, qui émettent moins de lumière nuisible que les portables ou les smartphones.

On peut faire une extrapolation sachant que la durée de vie moyenne de ces animaux est de 8-10 ans tandis que celle de l’homme dans le monde développé est de 70-80 ans, et que l’exposition à des écrans LED a duré 3 mois.

Calcul de l’éclairage oculaire en fonction de l’usager, du dispositif utilisé, de la distance d’utilisation et du diamètre pupillaire

MÉTHODOLOGIE :

On a mesuré l’émission des écrans LED de différents dispositifs de marques vendues et on a calculé la quantité de lumière de haute énergie qui influe sur l’œil pour différents diamètres pupillaires.

RÉSULTATS :

– La quantité de lumière influant sur l’œil avec l’utilisation de smartphones est 7 fois plus élevée qu’avec l’utilisation des ordinateurs.

– Les enfants reçoivent 3 fois plus de lumière de longueur d’onde courte qu’un adulte qui utilise le même dispositif, car ils les regardent à des distances plus courtes

PROTÉGEZ VOS YEUX :

Visitez notre boutique RETICARE.COM